Panier  

(vide)

Récupération des eaux de pluie

Le constat

En France, chaque personne consomme en moyenne entre 150 et 200 litres d'eau par jour.eau de pluie


Les coûts de traitement, filtrage et transport de cette eau sont en constante augmentation, et sa qualité ne s'améliore pas.


Il faut savoir que nos besoins en eau potable sont très inférieur à ce que nous consommons en moyenne par jour et par habitant, en effet pour tout ce qui concerne l'arrosage du jardin, l'habitat, lave linge, toilettes, mais également l'agriculture et les entreprises industrielles, l'eau de pluie convient parfaitement.


La maitrise de l'eau est un des principaux enjeu pour l'avenir de l'humanité, les sécheresses et les évenements météorologiques extrêmes se multiplie, chacun, à son niveau, peut commencer à économiser l'eau potable de notre réseau en utilisant au mieux l'eau de pluie.

Vous trouverez sur ce site tous les élements et matériaux nécessaires pour la récupération des eaux pluviales. Rendez vous dans la partie eau de pluie de notre boutique en ligne.

Que dit la réglementation ?


Les articles 640 à 643 du droit civil français autorisent tout propriétaire à disposer des tombées d’eau de pluie.

Voici ce que dit la loi sur son application:

D’une part, Les installations de récupération d’eaux pluviales ne doivent être en aucun cas reliées au réseau de distribution liée à la consommation directe, même par une vanne fermée. D’autre part, toute eau, même collectée, rejettée dans le réseau d’assainissement, est soumise à redevance.

Comment calculer le rendement de votre toiture ?

C'est la question vous vous posez si vous avez l'intention d'investir dans un système de récupération des eaux de pluie. L'eau de pluie que vous allez pouvoir récupérer varie selon plusieurs paramètres : la pluviométrie de votre région (voir carte) et la surface de votre toit. Ce à quoi il faut retrancher une perte de 10% entre l’eau récupérable et l’eau récupérée.

 

Soit le calcul suivant: Surface de toit en m² x pluviométrie moyenne en mm x 90%.

Si nous prenons un exemple, une maison située à Lyon disposant de 100m² de toiture pourra récupérer 74m3/an (74 000 litres).


carte des précipitations

La consommation de votre foyer

Ce qu'il faut savoir avant de s'équiper d'un système de récupération d'eau de pluie, c'est la consommation de votre foyer, ceci afin de prévoir une cuve d'une capacité suffisante.

Pour connaître votre consommation, il faut effectuer le calcul suivant:

  

La consommation en eau de votre famille chaques semaines, sans compter l'utilisation pour la machine à laver, l'eau sanitaire et l'extérieur. Vous multipliez le nombre de personnes de votre foyer par 280 litres, vous obtenez un nombre A.

Ensuite vous allez estimer la consomation hebdomadaire en eau de votre famille pour l'utilisation sanitaire.

Pour la douche, nombre de douche / jour X le nombre d'individus composant votre foyer X 7 X 70 litres, vous obtenez B.

La chasse d'eau: Nombre de fois par jour ou la chasse d'eau est tirée X le nombre d'individus composant votre foyer X 7 X 9 litres, vous obtenez C.

Pour la consomation en eau pour l'utilisation de la baignoir: Nombre de bains total toutes personnes confondues par semaine X 170 litres, vous obtenez D.

En ce qui concerne l'utilisation extérieur de l'eau, exemple: arrosage du jardin: Surface total arrosée en mètres carré X nombre de fois par semaines X 18 litres, vous obtenez E.

Lavage auto et autres: temps passé au nettoyage en minutes par semaine X 10 litres, vous obtenez F.

Maintenant effectuez le calcul suivant: A + B + C + D + E + F = Consomation (en litres) moyenne hebdomadaire pour votre foyer. Si vous divisez ce nombre par 1000 vous obtiendrez alors votre consomation moyenne hebdomadaire en mètres cube.


Voici l'estimation de la consomation en eau des ménages français:

- Pour un foyer d'une seule personne la consomation en eau est en moyenne de 55 m3/an

- Pour un foyer de 2 personnes la consomation en eau est en moyenne de 100 m3/an

- Pour un foyer de 3 personnes la consomation en eau est en moyenne de 120 m3/an

- Pour un foyer de 4 personnes la consomation en eau est en moyenne de 140 m3/an

Système de récupération avec stockage

Le principe de fonctionnement est de poser aux descentes d’eaux pluviales, un filtre qui separe l’eau des impuretes (feuilles, brindilles, sable…), puis la diriger vers une cuve de stockage. Un circuit independant la redistribue grace a une pompe auto-amorcante. En cas de penurie d’eau un systeme d’alimentation en eau potable alimente la cuve et garantit la rotation de l’eau et l’utilisation du meme circuit d’alimentation. Il est necessaire d’enterrer ou mettre a la cave la cuve de stockage, pour conserver une bonne qualite d’eau (gel, chaleur, developpement bacterien).


collecteur à filtre

Collecteur à filtre aux descentes d'eau pluviale

Ce collecteur se monte sur les tuyaux verticaux en plastique ou métal. Ce collecteur à filtre à la capacité de séparer l'eau des impuretés, les mailles du filtre sont de 0,28 mm. Présentant un rendement de 90 %, ce collecteur à filtre à une durée de fonctionnement relativement longue, il est en acier inoxydable.

Collecteur à filtre tourbillonaire à enterrer

Ce collecteur à filtre est à enterrer à la reception des tuyaux verticaux. Il est possible d'effectuer un reglage en fonction de la hauteur avec un tube à rallonge.

Ce filtre dispose d'un corps en polypropylène ultra-résistant qui peut supporter le passage de véhicules de 30 tonnes. Sépare avec un rendement de 90 % l’eau des impuretés (maille du filtre 0,28 mm).

Collecteur à filtre tourbillonaire


Cuve de stockage des eaux pluviales

Cuve de stockage des eaux pluviales

 

 

Cette cuve de stockage est un réservoir en polyéthylène non polluant, il est très résistant à la pression, et ne présente aucun risque pour la santé. Cette cuve présente des parois lisse et très épaisse, sans soudures ce qui évite le developpement d'un film biologique. Très facile à transporter dû à son faible poids, ce réservoir est également facilement manipulable lors de la pose sur le chantier. Cette cuve de stockage des eaux pluviales est composé d'un filtre tourbillonnaire, multi-siphon, ralentisseur. Il possède un sécurité enfant sur le convercle ainsi qu' un système anti-glissades. Vous avez également la possibilité de joindre 2 cuves entre elles pour augmenter le stockage. Cette cuve de récupération des eaux pluviales est le meilleur produit de cette catégorie actuellement disponible sur le marché.

 

Equipement cuve récupération eaux de pluie

Pompe de refoulement

Pompe de refoulement

 

 

Système complet de relevage des eaux pluviales à partir de réservoir de stockage. Composé d’une pompe immergée monophasée en acier inoxydable, d’un interrupteur flottant sur la pompe, d’une crépine fine d’aspiration flottante, d’un interrupteur à pression pour la mise en route automatique de la pompe en cas de consommation, un système de réalimentation en eau potable de la cuve de stockage en cas de pénurie d’eau (permet l’utilisation d’un même circuit d’alimentation des points d’eau et la garantie de la rotation des eaux dans la cuve). Il existe un modèle de pompe à placer à l’extérieur de la cuve, où seule la crépine est placée dans l’eau (shéma 1), et un modèle de pompe immergée, où seule l’alimentation en eau se trouve hors de la cuve (shéma 2).

 

Pompe de refoulement

 

 

 

 

Système de gestion automatisé de l’alimentation du réseau

Système de gestion automatisé de l’alimentation du réseau

 

 

Le système d’alimentation automatique permet une gestion optimisée de l’apport en eau, assurant le passage d’un réseau à l’autre en toute sérenité. En effet, lorsque la cuve est vide, le système bascule automatiquement sur le réseau. De plus, son indicateur de remplissage permet de connaître en temps immédiat le niveau d’eau présent dans la cuve. Cette station met également l’eau du réseau à une pression de 4 ou 5 bar (contre 1.5 pour la pompe classique), ce qui assure un débit suffisant même en cas de longue distance avec la cuve ou de grande différence de niveau entre la cuve et la pompe. Enfin, son réservoir de neuf litres évite de mettre en route la pompe présente dans la cuve pour les faibles demandes en eau.

 

Système de gestion automatisé de l’alimentation du réseau

Réservoir tampon

La mise en place d’un réservoir tampon entre la source (cuve de récupération d’eau) et le réseau domestique permet à la fois de bénéficier d’une pression constante dans les canalisations, et de ne pas mettre inutilement en route la pompe à chaque demande d’eau. le principe en est simple: l’eau entrant dans le réservoir met sous pression le gaz (hélium) contenu dans celui-ci en poussant la membrane les séparant. Dès qu’un besoin en eau se fait sentir, la membrane se détend, expulsant l’eau contenue dans le réservoir à la bonne pression.


AccueilAccueil