Panier  

(vide)

 

Liés avec du fil de fer galvanisé, les panneaux isolants en roseaux naturel peuvent s'utiliser sur du torchis, de la pierre et de la brique.

Les panneaux en roseaux ont une structure qui peuvent servi de support pour enduit, enduit argile, chaux, extérieur ou intérieur. La panneaux isolants en roseaux ont l'avantage de pouvoir suivre l'inclinaison et la forme des murs et ainsi de conserver l'architecture du batiment. Les panneaux se fixent mécaniquement.

 

 Cliquez ici pour commander ces produits

 

Aide: Vous avez droit à un taux réduit de TVA à 5,5 % pour la fourniture des matériaux d’isolation thermique et la main

d’oeuvre lors de l’installation dans les bâtiments existant depuis plus de deux ans, ainsi qu'un crédit d'impot de 25%.

 

Tarifs et commande cliquez ici

 

Roseau

 

Fiche technique panneaux de roseaux
 
Utilisation

Panneaux isolants en roseaux et support, intérieur et extérieur, pour enduit en terre ou à la chaux.
Isolation intérieure collée à l’enduit terre sur murs anciens. Coffrage perdu vouté pour remplissages
de plancher.   
 
Composition

Roseau naturel. Liaisonnement avec fil de fer galvanisé environ tous les 20 cm perpendiculaire aux tiges. Piquage en fil de fer galvanisé tous les 5 cm.

 

Caractéristiques techniques

Poids spécifiques 225kg/m³ - Conductivité thermique  y = 0,056 W/mK Resistance à la vapeur d’eau : 2
 
Consommation  

Egale à la surface à isoler plus 10% à 20% de réserve pour les découpe et chutes.

 

Mise en oeuvre

Les panneaux de roseau peuvent être découpés avec une scie sauteuse, une scie circulaire ou une disqueuse. Pour les découpes parallèles aux tiges de roseaux, les fils de fer sont découpés à la pince coupante suite au piquage, les découpes peuvent se faire alors que tous les 5 cm. En rénovation utilisé en isolation intérieure sur des murs anciens ( pierre, pisé, torchis, brique cuite ou crue,etc...), les panneaux sont plaqués dans un enduit de base en terre (CLAYTEC 05.001 ou 10.010) préalablement appliqué sur le support. Pour assurer une liaison fiable sur toute la surface, le panneau doit être plaqué dans la terre et fixé dans le support par 5 vis au m², avec des rondelles de 25 mm.
D’autres moyen de fixation adéquat peuvent être utilisé. La fixation sur une ossature bois se fait avec des vis galvanisées munies de rondelles de 25mm. L’entraxe de l’ossature sera au maximum de 50 cm. Les joints se feront au niveau de l’ossature.  
 
Application d’enduits

Les panneaux de roseaux sont généralement enduit en intérieur avec des enduits en terre, en extérieur avec des enduits à la chaux. Les panneaux n’ont pas besoin d’être préalablement humidifié.
La consistance de l’enduit mis en oeuvre sur les panneaux ne doit pas être trop épaisse. Les joints des panneaux de roseaux sont armés avec une toile de jute ou toile de verre conformément à l‘enduit utilisé. Les toiles généralement de 1 mètres de largeur seront décalées par rapport aux joints des panneaux. En extérieur, une toile de verre sera nécessairement utilisée.  
L’isolation intérieure sur des murs anciens avec des matériaux qui transportent l’humidité n’atteint pas toujours des valeurs extrêmement bonnes. Elle constitue néanmoins des solutions qui améliorent nettement la performance du murs existants tout en limitant les apports d’humidité par condensation à des taux facilement acceptables par les matériaux utilisés, perméables à la vapeur d’eau et pouvant retransporter par capilarité l’humidité en surface pour la faire évaporer.  
Les freins vapeur ou parevapeurs sont à éviter dans ce genre de construction. Ils emprisonnent l’humidité une fois pénétrée à l’intérieur des murs soit par des prblèmes liés à des remontées capillaires, par des infiltrations des parois extérieures qui ne sont pas étanches et par la condensation qui se fait au niveau des ponts thermiques et des imperfections inévitables de ces freins et pare-vapeur.  

Recyclage

Les enduits et matériaux en terre sont réutilisables, recyclables et compostables.  
 
Exemples d’isolation avec les panneaux en roseaux  
Suivant valeurs DIN 4108 et « LEHMBAU REGELN » (règles de construction en terre de la fédération
allemande), inscrites dans la liste des règles techniques de « L’Institut für Bautechnik Berlin ».
Valeurs incluant un enduit intérieur en terre, un panneau de roseau et un enduit extérieur à la chaux.  
 
• Mur colombage  
Remplissage brique cuite en 12 cm : sans isolation k = 2.16 R= 0.46 avec isolation roseau 2 cm
k = 1.15 R= 0.87 avec isolation roseau 5 cm k = 0.70 R= 1.43
 
Remplissage pierre en 12 cm : sans isolation k = 2.88 R= 0.35 avec isolation roseau 2 cm k =
1.3 R= 0.77 avec isolation roseau 5 cm k = 0.75 R= 1.33  
 
Remplissage torchis en 12 cm : sans isolation k = 1.63 R= 0.61 avec isolation roseau 2 cm k =
0.99 R= 1.01 avec isolation roseau 5 cm k = 0.65 R= 1.54  
 
Remplissage brique terre 700 kg/m³ en 12 cm : sans isolation k = 1.33 R= 0.75 avec isolation
roseau 2 cm k = 0.88 R= 1.14 avec isolation roseau 5 cm k = 0.60 R= 1.67  
 
Remplissage brique terre 1200 kg/m³ en 12 cm : sans isolation k = 1.87 R= 0.53 avec isolation
roseau 2 cm k = 1.07 R= 0.93 avec isolation roseau 5 cm k = 0.67 R= 1.49  
 
• Murs massif (brique cuite, pierre, etc...) en 24 cm : sans isolation k = 1.76 R= 0.57 avec isolation
roseau 2 cm k = 1.01 R= 0.99 avec isolation roseau 5 cm k = 0.66 R= 1.51  
 
• Murs en brique de terre crue  
1200 kg/m³ en 24 cm : sans isolation k = 1.36 R= 0.74 avec isolation roseau 2 x 5 cm k = 0.40 R=
2.50  
 
1500 kg/m³ en 24 cm : sans isolation k = 1.81 R= 0.55 avec isolation roseau 2 x 5 cm k = 0.43 R=
2.33

 

 Cliquez ici pour commander ces produits

 


AccueilAccueil