Panier  

(vide)

Le fonctionnement d'une pompe à chaleur

 

- Les pompes à chaleur sont des équipements qui permettent d’économiser les énergies fossiles tout en limitant nos rejets de gaz à effet de serre. Il en existe plusieurs types, qui puisent la chaleur soit dans l’air (pompes aérothermiques), soit dans le sol ou l’eau des nappes phréatiques (pompes géothermiques).

Fonctionnement général d'une pompe à chaleur:
Un fluide frigorifique, à l'état liquide ou gazeux, circule dans un circuit fermé et étanche. En captant les calories présentent dans le sol, l'eau ou l'air, le fluide passe d’un état liquide à un état d’ébullition (son point d’évaporation est à -5°C).
Une fois à l’état de vapeur et chargé d’une quantité de chaleur, il passe dans le compresseur qui en le compressant va faire augmenter sa température (à l’image d’une pompe à vélo). Le mouvement du compresseur va pulser le fluide dans le condenseur.
Si la température du milieu environnant le condenseur (maison) est inférieur à la température du fluide frigorifique, il y aura transfert (émission) de chaleur vers le milieu environnant, assurant ainsi la totalité du chauffage de l’habitation. La liaison entre la partie "haute température - haute pression" (condenseur) et la partie "basse température - basse pression" (évaporateur) est assurée par le détendeur qui a pour rôle d'abaisser complètement la pression du fluide venant du condenseur et de régler son débit. Ainsi, le fluide dont sa pression a été ramenée par le détendeur à sa niveau initial pourra recommencer un nouveau cycle thermodynamique.

 

Avantages: Système très fiable, pas d' émission de CO2, investissement comparable à un chauffage classique.

                                                                         

Shéma pompe à chaleur

Aide: La pompe à chaleur est une application relevant de "l'énergie solaire active", donc vous permettant de bénéficier d'un

crédit d'impot de 50%. Les dépenses sont plafonnées à 16 000€ pour un couple.


AccueilAccueil